Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Quoi Ce Blog ?

  • : Sanahultivers
  • Sanahultivers
  • : Les infos sur mon activité d'écrivain, ma façon de bosser (pas forcément un exemple à suivre), les trucs qui m'énervent, ceux qui me font plaisir, mes humeurs etc.
  • Contact

'tain, C'est Où ?

Me contacter ?

Facile : il vous suffit de remplacer l'onomatopée aléatoire par le bon signe typographique :

sanahujas19(splotch !)yahoo.fr

Archives

Twitter

Pour suivre mon actu via twitter, c'est ici que ça se passe.

8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 09:33

Une fois n'est pas coutume, je me permets de reprendre un article découvert ce matin sur la toile et publié originellement dans Le Monde d'hier. Celui-ci s'iontéresse aux revenus des écrivains en proposant de nombreux chiffres et, point qui m'a intéressé, il évoque un principe pour lequel, si j'en ai déjà de nombreuses fois discuté avec des professionnels du milieu, je n'avais jamais trouvé de terme approprié : la "best-sellarisation du marche". Entendez par là cet écart qui se creuse un peu plus chaque jour entre des écrivains à succès vendant toujours plus et des auteurs qui, si dans les années 80' réussissaient à s'en tirer à peu près, ne dépassent guère aujourd'hui les quelques centaines de ventes.

 

Le tout se retrouve ici, repris sur le blog d'Alain BRON.

 

NB : J'émets en revanche une petite réserve quant aux chiffres cités en fin d'article.

 

Les pourcentages de droits d'auteur exprimés en Euros représentent une fourchette s'étendant de 8,5 à 12,7%. J'avais lu un truc là-dessus quelque part selon lequel des droits supérieurs à 12% ne se produisent que dans les cas très rares d'auteurs à succès bien établis négociant avec leur maison d'édition.

 

Les parts du distributeur et du diffuseur me semblent assez restreintes. Quant à l'affirmation qui est faite que l'éditeur se trouve très souvent être également diffuseur et distributeur, je trouve cela assez osé. C'est certainement vrai pour Hachette et Gallimard mais pas pour la majorité des maisons d'édition.

 

 

Sur ce je retourne bosser, fort de deux nouveaux objectifs. A court terme : vendre 30 000 exemplaires d'un bouquin ; et à long terme : fidéliser un lectorat.

 

Bon ben c'est pas gagné...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Simon Sanahujas - dans Billets d'humeur
commenter cet article

commentaires

Tom 04/04/2012 21:28

Je vois très bien l'idée, j'ai une nouvelle comme ça, la première que j'ai écrite. Je n'ose même pas la relire en ce moment, j'aurais trop envie de la modifier je pense...
Mais je suis plutôt un lecteur de poche, je vais me fournir votre premier roman dans sa version réédité puis je lirai la suite, si elle sortait en poche, je ne vous cache pas que ça m'arrangerait
;).

Sanahu 04/04/2012 20:28

Je l'ai conçu comme une suite indépendante, qui puisse se lire et se comprendre par quelqu'un qui n'ait pas lu le premier. Mais en effet, lire "Suleyman" avant permet de mieux s'imprégner de
l'univers et des relations entre les personnages principaux. Cela étant dit, il s'agit de mon premier roman et, même si je ne le renie absolument pas (d'autant plus que j'ai pu le lisser à
l'occasion de sa réédition poche), je le juge personnellement moins abouti et je redoute toujours que les lecteurs puissent s'arrêter à celui-là...

Tom 04/04/2012 11:17

Ce sera avec plaisir, mais c'est la suite de votre premier roman, je ne ferais pas mieux de lire votre premier roman tout d'abord afin d'avoir l'histoire bien en main ?

Sanahu 04/04/2012 10:57

Etonnament, mes objectifs ne se sont pas encore réalisés !
Merci en tous cas pour ces commentaires qui m'encouragent à poursuivre l'objectif de ce blog. Etant de retour chez moi, je vais essayer de trouver du temps pour m'y remettre.
Si jamais vous vouliez lire mon travail, je vous conseillerais, étant donnée la teneur de votre billet, d'essayer "L'Emprise des rêves". Au niveau de la construction et de la narration, c'est le
bouquin dont je suis actuellement le plus satisfait...

Tom 30/03/2012 09:26

Votre commentaire à la fin s'est-il réalisé ? :)
C'est tout le mal que je vous souhaite en tout cas. En passant je vous remercie pour le partage que vous effectuez sur votre blog, grâce à vous et quelques autres, il est beaucoup plus facile de
nos jours de se lancer dans l'écriture.
Je risque à l'avenir de devenir un lecteur de vos publications, car après ces conseils avisés et la preuve que vous savez ce que vous racontez j'ai de plus en plus envie de lire vos écrits.
Encore merci et bonne continuation pour votre but ultime d'être best-sellisé !