Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Quoi Ce Blog ?

  • : Sanahultivers
  • Sanahultivers
  • : Les infos sur mon activité d'écrivain, ma façon de bosser (pas forcément un exemple à suivre), les trucs qui m'énervent, ceux qui me font plaisir, mes humeurs etc.
  • Contact

'tain, C'est Où ?

Me contacter ?

Facile : il vous suffit de remplacer l'onomatopée aléatoire par le bon signe typographique :

sanahujas19(splotch !)yahoo.fr

Archives

Twitter

Pour suivre mon actu via twitter, c'est ici que ça se passe.

15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 08:21

Dracula-WEB.jpg"A la poursuite de Dracula"

avec Gwenn Dubourthoumieu

Les Moutons électriques - coll. "Bibliothèque Rouge - hors série"

15 novembre 2012

Cartonné avec jaquette - 80 pages couleurs

Couverture de Gwenn Dubourthoumieu

19€

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"A la poursuite de Dracula" est le troisième volet de la série des "Voyages imaginaires" que je produis en collaboration avec ce bon vieux pote et accessoirement photographe qu'est Gwenn Dubourthoumieu. L'idée de lier des personnages de littérature imaginaire à des territoires réels ayant influé leurs auteurs, ayant accueilli leurs aventures (ou les deux), nous est venue fin 2007, et a été inaugurée avec  "Conan le Texan" l'année suivante. Ensuite il y a eu le détonnant  "Sur la piste de Tarzan" et son baroude rock'n roll en terres gabonaises, en 2010, puis ce petit dernier.

 

Voilà pour la genèse de la chose.

 

Lors du Conan, nous étions dans les inspirations de l'auteur - le Texas de Robert E. Howard donc - et pour le Tarzan, à l'opposé, dans le vécu du personnage. "A la poursuite de Dracula" entremêle ces deux aspects, ce qui est assez grisant lorsqu'on joue sur le fil de la réalité et de l'imaginaire. D'un côté nous avons la partie roumaine du roman, un pays que n'a jamais visité Bram Stoker mais sur lequel il s'est remarquablement documenté, et de l'autre l'Angleterre de l'auteur, qui présente des lieux qui lui étaient familiers où il a choisi de répartir les scènes clefs de son chef d'oeuvre. Mais il y a aussi ce sulfureux Vlad Tépès, qui aurait servi d'inspiration historique à Bram Stoker, sur lequel nous nous sommes bien évidemment penchés. Durant un mois, entre les brumes du col de Borgo et les jetées de Whitby, nous nous sommes donc retrouvés à la croisée de deux mondes, marchant à la fois dans les pas de Dracula comme dans ceux de Bram Stoker, les deux s'entrecroisant d'une manière délicieusement étrange.

 

Il s'agit donc d'un récit de voyage illustré, le compte-rendu d'un long mois passé entre l'hiver roumain, le printemps anglais et les soirées gothiques parisiennes, traquant les lieux traversés par les personnages du roman, enquêtant sur l'hypothétique réalité des faits et tannant de nos questions farfelues d'improbables rencontres. Par rapport aux autres opus de ces "Voyages imaginaires", l'écriture en elle-même propose de petites nouveautés. Au lieu de narrer basiquement notre périple, je me suis amusé à faire de ce texte un clin d'oeil sous forme d'hommage au roman de Bram Stoker. En lieu et place d'un point de vue unique, le texte de "A la poursuite de Dracula" se scinde en deux récits qui se complètent, aux styles volontairement et radicalement différents : mon propre journal et celui de Gwenn. L'idée était bien sûr de proposer un pendant à la compilation de journaux intimes du "Dracula" original. Pour aller plus loin, j'ai complété ce double récit par plusieurs lettres adressées à différents protagonistes (le Consul de Grande Bretagne par exemple !), translations à peine romancées de mails que nous avons réellement envoyer durant notre voyage. Enfin, si le texte de Stoker comporte des journaux intimes et des lettres que s'échangent les différents personnages, il présente également quelques coupures de presse. J'en ai donc ajouter une, une perle rare pour les aficionados de Stoker à mon avis, car j'ai eu beau chercher, je n'en ai trouvé la trace nulle part ailleurs : l'article publié dans la Whitby Gazette en 1885 qui racontait l'échouage particulièrement périlleux d'un navire qui inspira Bram Stoker pour l'arrivée du comte Dracula sur le sol anglais. Classe, non ?

 

Un voyage, un personnage, des découvertes, des situations cocasses ou irréelles, des rencontres, des photos superbes bref : "A la poursuite de Dracula" !

 

PS : A noter que chacun de ces "Voyages imaginaires" est décliné sous forme d'exposition photographique, autour desquelles nous organisons des rencontres, des visites commentées etc. Si vous êtes intéressés par cet aspect, n'hésitez pas à me contacter.

Partager cet article

Repost 0
Published by Simon Sanahujas - dans Mes bouquins
commenter cet article

commentaires

Atorgael 15/11/2012 11:33

Voila une bonne nouvelle, avant les fêtes le timing est parfait et je sais déjà qui va se voir offrir ce livre !

Encore bravo et vivement le prochain !