Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Quoi Ce Blog ?

  • : Sanahultivers
  • Sanahultivers
  • : Les infos sur mon activité d'écrivain, ma façon de bosser (pas forcément un exemple à suivre), les trucs qui m'énervent, ceux qui me font plaisir, mes humeurs etc.
  • Contact

'tain, C'est Où ?

Me contacter ?

Facile : il vous suffit de remplacer l'onomatopée aléatoire par le bon signe typographique :

sanahujas19(splotch !)yahoo.fr

Archives

Twitter

Pour suivre mon actu via twitter, c'est ici que ça se passe.

6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 15:08

Souvent, je lis des remarques d'internautes du genre : "j'ai envie de me lancer dans un roman mais je ne sais pas comment my prendre". Le premier roman peut s'apparenter à une sorte de montre dans les entrailles duquel on a tendance à se noyer, et il n'est pas étonnant que ce genre de question revienne. Ça m'a donné l'idée de consacrer une partie de ce blog à ma façon d'écrire. Évidemment, il ne s'agira en aucun cas de règles à appliquer de manière systématique. Je paraîtrais bien orgueilleux si j'affirmais qu'il faille procéder de telle ou telle façon et pas d'une autre. J'écris depuis une quinzaine d'années et cette expérience m'a peu à peu amené à un certain système qui, tout simplement, fonctionne avec moi.Cette manière de travailler évolue avec chaque nouveau texte, et je suis d'ailleurs toujours curieux d'apprendre comment les autres travaillent.

 

Mais trêves de palabres. Je vais m'appliquer dans une succession d'articles à expliquer ma manière de fonctionner. Si vous y trouver des techniques qui vous conviennent, j'en serai heureux et puis voilà tout.

 

Pour inaugurer cette section de ce tout nouveau blog, j'ai choisi de commencer par une base anodine : cette vieille opposition entre les écrivains qui pondent leur premier jet à l'ordinateur et ceux qui passent par l'étape du stylo.

 

Je ne ferai pas dans le suspens de bas étage : je suis personnellement partisan de la seconde méthode. J'ai essayé l'ordi, bien évidemment, mais je n'ai jamais réussi à dépasser la taille d'un petit article. Le constat est simpliste : face à un écran d'ordinateur et à un clavier, je bloque, je n'arrive pas à organiser mes idées, je ne sais par où commencer et, lorsque je me lance enfin suit un nombre incessant de retour en arrière. De fait, je crois que le manque de réel et de concret lié à cette page virtuelle qui peut expirer à tout moment échoue à me persuader que je suis en train de produire quelque chose de tangible. Ça doit être un truc comme ça...

 

Ceci étant, il existe énormément d'avantages à passer directement par l'ordinateur, j'en conviens aisément. Le premier d'entre eux est le gain de temps. Étant donné que la grande majorité des éditeurs actuels ne prennent plus la peine de lire un manuscrit rédigé à la main, il vous faudra de toute façon taper votre texte à l'ordinateur. Le second, c'est la souplesse : une phrase ne fonctionne pas ? Un agile coup d'index sur "retour" et elle n'existe plus, vous pouvez recommencer sans qu'elle ne continue à vous influencer. Ensuite s'imposent toutes les facilités apportées par l'ordinateur et l'internet : l'intégration de dictionnaire des synonymes, la disponibilité sur la toile des autres type d'ouvrages référentiels ainsi que de presque tous les renseignements imaginables.

 

Cela paraît si pratique que, en rédigeant ces lignes, je me demande pourquoi je n'adhère toujours pas...

 

Voyons donc les avantages que je trouve au stylo et au papier. La première chose, et probablement la plus importante à mes yeux, est certainement le côté physique de l'exercice : la pression du stylo sur la feuille (plus ou moins forte en fonction des scènes), la rapidité et la fluidité du geste... Il existe également un côté pratique : le fait de pouvoir écrire n'importe où, à tel bureau ou telle table, par terre et, si on s'équipe d'une simple planche, dans un parc adossé à un arbre, vautré dans un canapé ou encore au fond de son lit (voire même aux toilettes, pourquoi pas, il faudra que j'essaye...), selon les envies du moment. En outre, c'est vachement plus simple pour fumer en même temps et, lorsqu'on renverse le café, la bière, ou tout autre liquide que vous aimez ingérer en période créative, le résultat s'avère bien moins grave. A l'objection de la perte de temps, qui peut se justifier, j'opposerai plusieurs arguments tout à fait personnels. Pour commencer, lorsque je retape le texte sur informatique, j'en profite pour effectuer une relecture immédiate, d'où un gain de temps direct en contrepartie. D'autre part, je suis personnellement incapable d'écrire douze heures durant sans m'arrêter et faire autre chose. J'ai besoin d'un moment de recharge durant lequel les éléments des scènes suivantes vont se mettre en place naturellement, et je trouve ces instants nécessaires dans les passages de transcription informatique.

 

Quant à ceux qui voudront me reprocher mon manque de sensibilité écologique, qu'ils sachent que j'écris tous mes textes au dos de partitions d'orchestre héritées de mon autre travail (vous savez : le travail sérieux qui permet de remplir le frigo et de payer les factures...). Optimisation donc de la vie et de l'utilité de rames entières destinées à la poubelle.

 

Pour illustrer tout ce blabla de peu d'intérêt (il s'agit d'un article de chauffe, j'essaierai d'aborder des trucs plus captivant par la suite : style, découpage, organisation des idées, création des personnages, ce genre de choses...), j'ai choisi une page de mon dernier roman. Je m'engage à envoyer gratuitement un exemplaire de "L'emprise des rêves" au premier qui réussira à la comprendre dans son intégralité (fichier word à l'appui).



Partager cet article

Repost 0
Published by Simon Sanahujas - dans (mes) techniques d'écriture
commenter cet article

commentaires

Julien d'Hem 23/07/2009 11:34

Cet article est vraiment très intéressant, tout comme les autres d'ailleurs. Pour ma part j'oscille entre les deux, en fonction de mes disponibilités en temps, mais ma préférence va à l'écriture directement sur ordinateur. J'ai remarqué que j'avais un style beaucoup plus ampoulé quand je passais avant par le carnet, contrairement à l'ordinateur, par lequel j'obtiens des phrases plus rapides, plus directes et percutantes. Autre avantage : sur l'ordi j'ai contamment sur mon écran les pages précédentes, et je les ai donc toujours à l'oeil =)

M'enfin, chacun voit midi à sa porte, l'important, c'est qu'il y ait un résultat.

Julien.

Argentium Thri'ile 17/06/2009 10:39

En réponse à Simon : la rature me pose réellement problème, pour ma part.
N'ayant pas une méthode de travail vraiment construite, j'ai besoin d'être vraiment satisfait de ce qui a été déjà écrit avant de pouvoir continuer mon récit. C'est ce qui me permet de rester en contact avec ce que je suis en train d'écrire.
C'est la raison pour laquelle je ne fais généralement pas de lecture ultérieure après la fin de la rédaction d'une nouvelle. Ces relectures se font tout au long de l'écriture.

Travis 09/06/2009 08:47

J'attends la suite. Les échanges seront certainement enrichissant.

Sanahu 08/06/2009 16:31

Bienvenue à toi Travis,

J'ai vu le petit mot d'ActuSF, sympa à eux.
En vous lisant et, en même temps, en me familiarisant avec les particularités d'un blog, je me rends compte qu'il est très intéressant que mes articles soient suivis de vos commentaires, afin d'ouvrir le débat sur les possibilités et les visions que je n'aurai pas imaginées.
Celui-ci était un article de chauffe et abordait un sujet de peu d'importance (quoique je trouve cela utile pour comprendre de quelle manière les auteurs abordent leur écriture) mais là je suis en train de peaufiner un truc sur la construction des personnages et j'ai plein d'autres idées pour la suite.
Donc n'hésitez surtout pas à réagir, cela devrait permettre de compléter judicieusement mes propos :-).

Travis 08/06/2009 14:58

Bonjour Simon,

Très sympa ton blog, merci pour tes impressions sur l'écriture, (j'attends la suite). Je n'ai encore rien lu de toi mais je vais me rattraper. Découvert ton blog via l'actu sf que je fréquente de temps en temps. Comme tout le monde y va de son expérience, je dirais que j'écris beaucoup de notes au stylo et que j'écris des phrases construites sur ordi, mais c'est variable. Quand tu es au wc, le pire c'est d'avoir une chose à noter et de pas avoir de stylo, donc toujours garder un stylo dans ses wc :-).

Excellente journée.

Travis