Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Quoi Ce Blog ?

  • : Sanahultivers
  • Sanahultivers
  • : Les infos sur mon activité d'écrivain, ma façon de bosser (pas forcément un exemple à suivre), les trucs qui m'énervent, ceux qui me font plaisir, mes humeurs etc.
  • Contact

'tain, C'est Où ?

Me contacter ?

Facile : il vous suffit de remplacer l'onomatopée aléatoire par le bon signe typographique :

sanahujas19(splotch !)yahoo.fr

Archives

Twitter

Pour suivre mon actu via twitter, c'est ici que ça se passe.

12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 19:54

"Les nombreuses vies de Conan"
Les moutons électriques - coll. "Bibliothèque Rouge"
octobre 2008
Avec la collaboration de Patrice Allart, Jacques Baudou, Mathieu Baumier, Christophe Fernandez, Laurent Kloetzer, Jean-Marc Lofficier, Marc Madouraud, Patrick Marcel, Miguel Martins, Vincent Riault, Deuce Richardson, Julien Sévéon et Fabrice Tortey
grand format - 384 pages
couverture de Daylon et Michel Koch
28€

Voilà un bouquin qui m'a coûté deux années de travail acharné. Diriger un volume de la Bibliothèque Rouge, c'est une immersion totale et exclusive dans l'univers du personnage, un périple au coeur de l'oeuvre qui peut parfois tendre vers la folie. Durant ces deux années, je n'ai pratiquement rien fait qui ne soit en lien direct ou pas avec Conan et, je l'avoue, j'étais bien content lors de la vérification de l'ultime BAT. J'ai du lire chacun des textes du Cimmérien une bonne douzaine de fois, en anglais comme en français, lectures auxquelles s'ajoutent celles des lettres de Robert E. Howard,, des travaux d'autres chercheurs, des critiques, des études et j'en passe. Alors au final, à quoi cette chose peut bien ressembler ?

 

Un volume de la Bibliothèque Rouges (BR pour les intimes) se compose de deux parties. La première est un jeu qui consiste à parler du personnage et de son univers comme si ceux-ci avaient été réels. On débute ainsi par une biographie de Conan dont le but est de raconter la vie du personnage en adoptant le point de vue d'un historien et en évoquant son évolution psychologique et les raisons de celle-ci. Cette biographie est le texte qui m'a demandé le plus de boulot, d'autant plus que, contrairement à Tolkien par exemple, Howard n'a pratiquement pas laissé d'indications chronologiques. Ce n'était pas son but pour deux raisons : 1 cela ne se faisait pas à l'époque, et 2 il voulait que les aventures de Conan soient lues dans le désordre, à la manière d'un aventurier racontant sa vie qui évoque ses souvenirs dans l'ordre où ils lui reviennent en mémoire. Alors bien sûr, beaucoup de critiques m'ont reproché cet exercice en arguant de ce désordre volontaire dans la saga du Cimmérien. Certes, il ne faut pas lire son histoire de cette manière, et c'est d'ailleurs ce que je précise dès mon introduction. Mais il s'agit du jeu de la BR, ce jeu n'est pas nouveau et, si il ne nous intéresse pas, on n'est pas obligé de le lire. Ceci dit, s'il est avéré que Howard désirait que les textes de Conan soient lus dans le plus grand désordre, cela ne veut pas dire qu'il ne les avait pas organisés, loin de là même. Personnellement, je n'étais pas plus enthousiasmé que cela, au début, pour m'attaquer à cette chronologie, en raison des arguments précités. Mais en me plongeant dans les textes, force m'a été de constater qu'une organisation existait et qu'elle était très claire. Après plusieurs ébauches de chronologies inspirées des précédents travaux de ce genre (tous issus de fans et chercheurs américains), et moult relectures, je me suis rendu compte d'une chose assez surprenante : l'absence totale de hasard quant au positionnement chronologique de chaque texte. Si on se réfère aux quelques indications temporelles et factuelles essaimées par Howard dans sa saga, il en découle que chaque texte ne peut se positionner qu'à un endroit et un seul. Encore plus convainquant pour moi a été le fait de découvrir en comparant différentes versions d'un même texte, que Howard modifiait des données temporelles dont il n'avait soi-disant rien à foutre, pour que la logique interne à sa saga soit respectée. Enfin, lorsque Miller et Clarck, les premiers fans à s'intéresser à l'organisation des aventures, lui envoyèrent une chronologie conanesque, Howard en fut fort touché et leur fit part de quelques remarques dans sa réponse, concernant notamment l'âge de Conan à telle ou telle période de sa vie etc... Enfin bref, tout ça pour dire qu'il existe une logique chronologique (et d'évolution psychologique) à la saga de Conan et qu'à ceux qui ont argué d'un "meuh n'importe quoi, Howard n'a pas écrit Conan comme ça", je réponds qu'ils ont faux.


Ensuite viennent deux autres chapitres de contextes historiques. Une chronologie reprenant les éléments de la biographie avec des dates, que je me suis amusé à enrichir avec les données complètes de la préhistoire inventée par Howard (intégrant ainsi Kull, les différents cataclysmes et migrations), ainsi que les liens issus de l'histoire hyborienne que l'on retrouve dans notre propre histoire. Le second est un article de géo-politique qui débute à l'époque de Kull et s'achève aux origines de notre Antiquité en passant par l'époque de Conan. J'y retrace avec moult cartes les différentes évolutions et régressions des différents peuples et comment ils ont amenés aux peuples de notre ère.


Voilà donc pour la première partie. Vient ensuite une section plus analytique dans laquelle on abandonne l'idée que tout ça ait véritablement exister pour décortiquer quelque peu l'oeuvre. On y trouve donc plusieurs articles récurrents des BR : les rivaux du personnages (héros ayant inspiré, ressemblant ou découlant de Conan), les vies parallèles (pastiches, adaptations en comics, séries TV, dessins animés, cinéma etc...), et l'indispensable bonne grosse biblio évidemment. La suite est une succession d'articles thématiques : l'un sur Kull que je ne voulais pas simplement traiter dans les rivaux, un sur le code moral du barbare, un autre sur ses origines, un article consacré à l'étonnante carrière éditoriale du personnage (avec mise à jour de toutes les magouilles ayant suivi au suicide de Howard), un autre sur les Celtes dans l'oeuvre howardienne, un article sur les liens entre Conan et son créateur qui se base sur une décortication de "Red Nails" et, pour finir, un texte hommage de Laurent Kloetzer.

Deux conclusions à ce travail : j'ai pris un pied fou à l'exécuter, et il m'étonnerait que je me relance jamais dans un autre volume de la Bibliothèque Rouge...

Et puis quelques critiques pour finir :
Sur Elbakin.
Sur le Cafard Cosmique.
Sur les Chroniques Némédiennes.
Sur ActuSF.
Sur le blog de Nébal.
Y'en a eu d'autres mais ça devrait suffire : j'en ai mis des gentilles et des moins gentilles donc vous devriez pouvoir vous faire une idée ;-). A noter que le bouquin avait été évoqué dans les pages de Mad Movies et de l'Ecran Fantastique, ce qui est cool, quand même.

Partager cet article

Repost 0
Published by Simon Sanahujas - dans Mes bouquins
commenter cet article

commentaires