Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Quoi Ce Blog ?

  • : Sanahultivers
  • Sanahultivers
  • : Les infos sur mon activité d'écrivain, ma façon de bosser (pas forcément un exemple à suivre), les trucs qui m'énervent, ceux qui me font plaisir, mes humeurs etc.
  • Contact

'tain, C'est Où ?

Me contacter ?

Facile : il vous suffit de remplacer l'onomatopée aléatoire par le bon signe typographique :

sanahujas19(splotch !)yahoo.fr

Archives

Twitter

Pour suivre mon actu via twitter, c'est ici que ça se passe.

19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 19:52
"L'emprise des rêves"
Black Coat Press - coll. "Rivière Blanche"
mai 2008
moyen format - 292 pages
couverture de Patrice Sanahujas
20€

Lorsque j'ai écrit "Suleyman", publié en 2005, je n'avais absolument pas prévu de rédiger une suite. Et puis le temps passant, je me suis rendu compte de plusieurs choses. Je n'avais pas utilisé toutes les idées qui m'étaient venues durant l'écriture de "Suleyman", d'autres idées continuaient à surgir et, enfin, j'avais laissé deux points plutôt importants en suspend : la relation entre Zoé et Suleyman, et celle entre ce dernier et son créateur. Ajoutés à cela les encouragements de Phillipe Ward - l'estimé directeur de Rivière Blanche - qui me disait être intéressé par un autre roman et me voilà reparti, courant 2006, dans l'écriture de cette séquelle.

Bref, de quoi peut bien causer cette suite initialement imprévue ? L'histoire reprend cinq années après les événements de "Suleyman". Ce Dernier a disparu de la circulation sans laisser d'adresse, au grand dam de Zoé qu'il avait tirée de sa routine de simple terrestre et qui, désormais, plutôt que de retourner à sa vie antérieure, a choisi de rejoindre le Conseil de Schamsralia pour participer à la sauvegarde du Multivers. Tout en cherchant à comprendre l'attitude de Suleyman (est-il mort ? Et si non pourquoi disparaître ainsi ?), elle se retrouve à la tête d'une boucle d'univers dans laquelle surviennent d'étranges événements laissant à penser qu'une ou plusieurs organisations malintentionnées s'y intéressent.

Côté construction, je me suis vraiment amusé dans ce bouquin. J'ai pris le parti de suivre les périples de plusieurs personnages en alternant des chapitres très courts. C'était plutôt intéressant durant l'écriture, l'enjeu étant que toutes les histoires se rejoignent à chaque fois au bon moment ; et au niveau du rythme, cela m'a permit de booster le texte. Enfin... disons que là résidaient mes objectifs, à vous de me dire si ça a fonctionné. Récemment, Gilles Dumay m'a complimenté à ce niveau, ce qui m'a fait énormément plaisir. Je crois qu'il a relevé un bon "sens de l'événementiel romanesque" ou un truc dans le genre. Comme il était 5 ou 6h du matin et que nous avions un peu bu, je ne suis pas complètement sûr de la citation...

Petite anecdote : Rivière Blanche a utilisé pour la couverture une illustration inédite de mon père - Patrice Sanahujas. Il s'agit d'un tableau qui me fascine depuis sa réalisation, à la fin des années 80. Après avoir écrit "Suleyman" je me suis dit que le personnage féminin pouvait ressembler à Zoé tout en présentant un pathos bien particulier. Du coup, je me suis amusé à intégrer cette scène dans le roman, en explicitant la présence de la créature et l'attitude particulière de la jeune femme, afin de justifier son utilisation en tant que couverture. Ce qui ne devait être qu'un clin d'oeil au début, est devenu sans presque que je m'en rendre compte, l'une des scènes les plus importantes et, en tous cas, un moment clef de l'histoire...

Pour finir, les traditionnelles critiques :

A gauche, celle du Monde des Livres que je reproduis parce que ça le fait, quand même.

Sur ActuSF.

Et puis dans la section multimédia, cette interview réalisée par Ketty Steward et Clément Bourgoin. Je n'y suis guère à l'aise mais c'était marrant...

Partager cet article

Repost 0
Published by Simon Sanahujas - dans Mes bouquins
commenter cet article

commentaires

neopassang 07/06/2009 23:59

A lire!