Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Quoi Ce Blog ?

  • : Sanahultivers
  • Sanahultivers
  • : Les infos sur mon activité d'écrivain, ma façon de bosser (pas forcément un exemple à suivre), les trucs qui m'énervent, ceux qui me font plaisir, mes humeurs etc.
  • Contact

'tain, C'est Où ?

Me contacter ?

Facile : il vous suffit de remplacer l'onomatopée aléatoire par le bon signe typographique :

sanahujas19(splotch !)yahoo.fr

Archives

Twitter

Pour suivre mon actu via twitter, c'est ici que ça se passe.

5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 19:47

"Suleyman"
Black Coat Press - coll. "Rivière Blanche"
septembre 2005
moyen format - 204 pages
couverture de Chrstophe Fernandez
17€


Mon premier roman, écrit entre 1999 et 2001 et retravaillé un paquet de fois entre ces dates et celle de la publication. Le thème central est celui des univers parallèles et a résulté de tout un tas d'influences, parmi lesquelles "Une étoile m'a dit" de Fredric Brown, le multivers de Moorcock, la série "Sliders" (si si...) et une obscure série B dont le nom m'échappe maintenant. Ce qui m'a séduit à l'origine, c'était la possibilité de pouvoir jouer sur les contrastes au moment des changements d'univers : passer de la nuit au jour, d'un désert étouffant de chaleur à des cimes enneigées, d'une odeur agréable à une puanteur infecte etc... En conséquence, les voyages entre les plans constituent la base du roman et se succèdent à une vitesse folle, ce qui m'a également permis d'éviter l'ennui (ou en tous cas d'essayer) en apportant une dose de dynamisme au récit.

Le multivers que j'ai utilisé se constitue d'une multitude de variables de notre propre monde, c'est-à-dire tous les possibles qui auraient pu résulter d'un changement minime ou pas. Des uchronies pourrait-on dire, sauf que dans certains cas, il peut ne s'agir  que de la modification d'un détail complètement anodin et sans conséquences notables. A cela j'ai ajouté deux idées plus personnelles. La première concerne les rêves. Je suis parti du postulat que, à partir du moment où un être pensant rêve d'un ailleurs différent (un simple rêve nocturne, mais également une projection imaginaire, celle d'un écrivain par exemple), ces songes prenaient immédiatement corps dans le multivers, ainsi que leurs variables et les portails les reliant au reste de ce tout infini. Ainsi, mes personnages peuvent voyager d'un monde semblable au nôtre, transiter par un univers médiéval-fantastique et se retrouver au final dans un monde science-fictionesque. Ma seconde "nouveauté" a été d'imaginer que les dimensions temporelles différaient d'un univers à l'autre, que le temps pouvait s'y dérouler plus ou moins rapidement, voire même à l'envers, et ajoutant ainsi la possibilité du voyage temporel. Beau bordel me direz-vous ? Certes. Mais au moins y avait-il de quoi s'amuser.

Quant à l'histoire, elle concerne le personnage de Zoé, une femme originaire d'une terre très semblable à la nôtre, qui se retrouve immergée dans ce multivers dont elle ignore tout et, surtout, au coeur d'un complot impliquant plusieurs organisations mafieuses, une autre visant à protéger le multivers et un électron libre - Suleyman - qui semble capable de rêver la réalité dans laquelle il se situe.

Plus qu'un long discours, voici quelques critiques pour vous donner une idée :
Celle d'ActuSF.
Celle de NooSFere (par Catherine Dufour, la classe ! Merci Cat').
Celle de Yozone.

Et puis quelques années plus tard, j'ai écrit une suite indépendante à ce roman : "L'emprise des rêves".

Partager cet article

Repost 0
Published by Simon Sanahujas - dans Mes bouquins
commenter cet article

commentaires